«Là où je vis ?!..» à Saint-Amour : le rock «habité» des Doog

Des auteurs décrivent leur milieu naturel, imaginaire ou fantasmé.  Le trio martien du Revermont met leurs textes en musiques et vidéos. Le projet questionne les gens à travers leurs lieux de vie. Mais Là où je vis ?!.. c’est d’abord un vrai bon concert de rock, ce samedi 18 janvier à la Chevalerie de Saint-Amour.      

« Là où je vis on s’entretue et on vénère la violence. Certains atomes crochus t’envoient direct aux urgences… Où te caches-tu parmi les labyrinthes tracés par les champs de blé?.. Là où j’habite est un exil qui n’est pas vraiment le mien…»

Aux mots scandés, slamés, correspondent des vidéos bucoliques (le Revermont, ses montagnes, ses vaches), ludiques (une cour de récré), expéri-mentales (un acrobate enfermé dans son cerceau), urbaines (Lyon au ras du bitume), nocturnes (Bourg by night) ou carrément flippantes quand un mur éclairé à la torche devient grotte fantasmagorique.

Bande-son à l’unisson, rock, sonique et mélodique, rêveuse et fureteuse, jouée par un trio de musiciens martiens. Qui ça ? On n’en voit pas cinquante pour concevoir pareil projet ! Doog bien sûr.

Une idée, une équipe

Photo Marc DAZY

Soit le duo du Revermont Stéphanie Clerc (basse, chant), Fred Masson (guitare, chant aussi un peu), têtes en ébullition et pieds agiles sur le bazar électronique. Plus, Thibaut Martin, batteur de traverse croisé dans moult formations, de Petrek à feu-Steve McKay (le sax des Stooges) pour situer.

Photo Marc DAZY

Les Doog ont demandé à des auteurs confirmés ou de circonstance d’écrire Là où je vis?!.., textes qu’ils mettent en musiques et vidéos. Ont signé : Petrek, Rimé, Yvan Sigg, Elona Terceiru, Annick Fromont, Anne Emeraud, Jean-Pierre Barbosa-Da Silva, Zaäk Arandi et Christophe Tarkos. Interviennent sur les clips, la danseuse Emilie Borgo, le comédien Fabrice Taponard, le circassien Jean-Pierre Barbosa-Da Silva, l’échassier Emmanuel Borgo, et des dizaines d’anonymes. Sans oublier l’ingénieux du son Alain Peyrard qui tire les ficelles de la technique.

Photo Marc DAZY

Là où je vis ?!..

Question basique qui définit tout un chacun. Réponses infinies. Là où je vis ?!..  interroge aussi bien l’espace où l’on bouge, l’air qu’on y respire ou les gens qu’on y croise. Il peut être lieu de cohabitation ou de confrontations, cocon protecteur ou terrain miné, terre d’accueil ou zone de transit. Il existe forcément puisque l’on vit tous quelque part. Mais il est aussi (surtout) imaginaire et fantasmé. Poétique. Là où je vis ?!.. restitue les représentations de leurs auteurs et bien au-delà. Le point d’interrogation est juste un point de départ, une invitation à se rencontrer et à raconter son histoire. Au fait, tu vis où toi ?

Sur scène

Photo Marc DAZY

La première s’est jouée du 4 octobre 2018 à la MJC de Bourg. Les Doog retravaillent actuellement le spectacle en résidence à la Chevalerie de Saint-Amour (39). De la belle ouvrage façonnée par trois perfectionnistes. Là où je vis ?!.. c’est d’abord un vrai bon concert de rock, carré, offensif, joueur et aguicheur. Électrocutés d’entrée, on se laisse vite embarquer par le mojo des mots et le flot des vidéos.

Samedi 18 janvier, 20h30, Chevalerie de Saint-Amour (39). 10 €.

Samedi 8 février, Triplettes Social Club d’Ambérieu-en-Bugey.

Les 29, 30 avril, 1er et 2 mai, Théâtre de l’Uchronie de Lyon.

Dark Mazy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page