Attaque de surfeurs sauvages, samedi à la Tannerie

Et si l’on profitait de l’été en hiver pour surfer un peu ? Rien à voir avec cet exercice improbable qui consiste à tenir le plus longtemps possible, debout sur une planche à rouleaux. Ni avec cette démangeaison qui pousse (push) le geek à tenir trois secondes et demi maxi sur une page internet.

Le surf n’est pas non plus qu’une musique de garçons de plage avec de l’eau dans la tête, d’où la couleur de leurs yeux. La surf music, baby, lorgne plus souvent qu’à son tour vers le rock’n’roll en pétard. Pas pour rien que des gens assez peu réputés pour leurs talents de surfeurs, tels Johnny Thunders, Jello Biafra ou Frank Black, sont des émules du genre. Ou que Quentin Tarentino a choisi Misirlou du pionnier Dick Cale en ouverture de Pulp Fiction.

Surf’in France

En France et pas qu’à Biarritz, des groupes revisitent le genre avec la voracité d’un requin marteau. Ce samedi 8 février, la Tannerie de Bourg en livre un aperçu.

Et d’une les Kitschenette’s. En parfaite dactylo rock, chignon, lunettes et talons hauts, « The lady and her 5 gentlemen » de Saint-Malo twistent & jerkent comme au temps de Salut les copains. Et « C’est pas de la d’la physique quantique, du chant grégorien ou du Lapon » préviennent-elles sur leur dernier alboum. Délirant et kitschissime, on confirme.

Et de deux The Wave Chargers. From Paris ou Venice Beach (Los Angeles), on ne sait plus trop tant ces chargeurs de vagues font confluer la Seine et le Pacifique. Pacifique que ça d’ailleurs. Au large, guitares fuzz et grosses réverbes se gondolent dans le roulis. Pour les Apaches amoureux de Dick Cale et des Shadows réunis, pas mieux.

The Wave Chargers/photo DR
Double Trouble/photo DR

Et de trois Double Trouble, soit Action Alien & Iris Razle, deux Dj. « Accompagnées de leurs plus belles galettes garage, soul, R’n’B, frenchbeat, yéyé et autres funkeries, elles feront trembler les genoux des foules assoiffées » dit la réclame. Allez, vendu.

Wild Surfin’ party. Samedi 8 février, 19h00, Tannerie de Bourg. Concerts, surprise party, vieilles voitures, stands vintage & boite à selfie avec Eric Sztelma + Burgers et pop corn proposés par le Cosy Cook et Bar à Espresso par GoodTamper. Tout ça pour un prix (8€) qui fait rire.     

Dark Mazy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page