Attignat : la boum d’hiver du Good Rockin’Tonight

Y’a plus de saison, même pour les bananes. Ce samedi 15 février à Attignat, les rockers ainsi coiffés s’apprêtent à chauffer le mercure de cet hiver exceptionnellement doux, en attendant le grand week-end du 23 au 27 avril, date du 18e Good Rockin’Tonight que l’on pressent carrément torride.

Pour ceux qui seraient restés enfermés dans une cave de Memphis (Tennessee, pas Depay) ces vingt dernières années, rappelons que le Good Rockin’ Tonight (GRT) est devenu LE festival de rockabilly référence en Europe. Chacune de ses éditions est l’occasion de s’immerger dans l’Amérique 50’s, ses bananes et ses bagnoles, sa musique et sa fureur de vivre.

 » Pas de petite soirée chez nous « 

La  Winter party en est la réplique, comme on dit d’une secousse. Shakin’ all over, baby. Rien à voir avec les soldes d’hiver d’un GRT au rabais. « Il n’y a pas de petite soirée chez nous » insiste Jacky, le big boss man du Blue Monday, l’association organisatrice portée par lui-même et Lyliane sa girlfriend. Le couple le plus rock’n’roll de l’Ain met à point d’honneur à proposer des affiches top niveau quelle que soit la saison. Question de respect d’un public qui le lui rend bien.

/Photo DR

Quatre artistes se partagent le plateau. En tête, Antonio Sorgentone, from Roma (Italia). Ce pianiste extraordinaire tourne comme un avion depuis qu’une émission de télé l’a fait décoller. Plus de 600 concerts au compteur, et quels concerts ! Antonio joue un boogie/rock’n’roll de dément, dans le style flamboyant du killer Jerry Lee Lewis. Flamboyant est le juste mot, quand on sait que le musicien met régulièrement le feu à son piano ! Malgré son agenda de ministre, Antonio a absolument tenu à faire le déplacement à Attignat. « Il a même annulé une date pour venir » note Jacky pas peu fier. Les fidèles du Good Rockin’ Tonight l’auront repéré l’an dernier derrière Levy Dexter. Samedi, il signera son premier concert français pour lui tout seul. Et ça arrache.

Si le covoiturage existe de l’autre côté des Alpes, Antonio Sorgentone a peut-être blablaté avec les Wheels Fargo & The Nightingale.

/Photo DR

Ces cinq garcons et fille d’Italie en réfèrent à la country des années 40, bien avant Johnny Cash. Ne pas se fier à leur tenue de rednecks (ploucs ricains) endimanchés. Le quintet joue du hillbilly de cowboy, du feu de bois dans les Appalaches au saloon de Tombstone. Sauvage, donc. Depuis un premier passage à Attignat en 2011, Wheels Fargo & The Nightingale cavalent dans l’Europe entière.

Italian connection

L’Italian connection a toujours existé avec Blue Monday. Promu par un passaparola (bouche-à-oreille) très favorable, le Good Rockin’ Tonight représente un énorme tremplin pour une scène rockabilly transalpine en plein revival. Ses groupes n’hésitent pas à couvrir la distance qui les sépare de Memphis en Bresse, dans des conditions parfois épiques. « Il y a trois ans, Fabulous Daddy est parti de Rimini, à 800 kilomètres d’Attignat, se souvient Jacky. Une tempête de neige les a obligés à s’arrêter le soir à Turin. Ils sont arrivé crevés, juste avant le concert après neuf heures de route !»

Découvertes

/Photo DR

C’est peut-être ce genre d’histoire qui a poussé les Belges de Lawen Stark & The Slide Boppers à s’inscrire pour la première fois à la Winter Party. Né en 2006, il s’agit de l’un des meilleurs trio de rockabilly d’Outre Quievrain, porté par une voix fabuleuse et des mélodies enjôleuses. Famille Buddy Holly, Sonny Burgess, Hank Williams. La découverte du soir.

The Road Runners eux, viennent de Tullins à côté de Grenoble. Ces kids (20 ans de moyenne d’âge) à la vista de vieux routards, revisitent les classiques du rock’n’roll (bonjour Milk Cow Blues), en alternance avec des compos qu’on jurerait sorties des studios Sun du temps jadis. Leur look 60’s dénote un peu. Mais les rockers à poil dur les avaient plébiscités l’an dernier à la Froggy Afternoon, le tremplin jeunes Français du GRT. Programmés en ouverture de la Winter Party, ces chiens fous reviennent sur la grande scène avec des crocs à rayer le parquet de l’Espace Salvert.

Pratique

Winter Party. Samedi 15 février à partir de 19h00, à l’Espace Salvert d’Attignat. Avec par ordre de passage The Road Runners (Fr, 20h00), Wheels Fargo & The Nightingale (It), Lawen Stark & The Slide Boppers (Be) et Antonio Sorgentone (It).

Dance party entre les sets ambiancée par trois disc jockeys, dont Boppin’ Imanol 14 ans, le plus jeune Djs de France.

Mini restauration assurée par le food truck Dinner 66 et le barrista Dood Temper

Tarifs : 25€ sur place. 20€ sur réservations.

Réservations, contacts : www.bluemonday01.com. Tel : 06 87 01 33 24.

Dark Mazy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page