Les Musicales de Villars-les-Dombes : un antidote au vide du Covid

Du 28 août au 12 septembre 2021, les 12èmes Musicales du Parc des Oiseaux invitent Patrick Bruel et Fiori, Paolo Conte, Kendji Girac, Miossec ou Imany. Une ligne variété assumée pour un festival qui s’est épanoui dans le désert de l’été. Billetterie ouverte ce samedi 7 novembre.

Et y aura qui aux Musicales 21 de Villars-les-Dombes ? Patriiiiick !!!! Bruel et Fiori, le vénérable Paolo Conte, ce cabossé céleste de Miossec, ou Imany et les huit violoncelles sorciers du Voodoo Cello. Loulou Bertignac et Polo Personne, eux, s’en tiennent à six cordes, pas une de plus, mais Gibson et rock’n’roll de préférence. Dommage que Mark Knopfler et sa Fender ne soient pas là pour enluminer les reprises du Dire Straits Experience. Il aurait complété utilement le podium du Parc des Oiseaux en matière de guitar-heroes.

La 12ème édition fait encore se côtoyer Frédéric François, Kendji Girac, ou Tryo dans un grand écart artistique et générationnel digne de l’albatros aux ailes déployées. Le fil rouge, c’est la variété dans tous les sens du terme : l’éclectisme et les têtes d’affiche bien consensuelles. Le directeur du Parc Emmanuel Visentin devrait annoncer les derniers noms tout bientôt. Avec peut-être une belle cerise sur le gâteau…

Entre les gouttes

Musicales parc des oiseaux. Angélique Kidjo
Le bonheur de chanter, bouger, d’Angélique Kidjo. Tout l’esprit des Musicales 2020/Photo Marc DAZY

Pour en revenir à l’albatros, les Musicales ont incontestablement pris de l’envergure en 2020.

Alors que tous les festivals estivaux y laissaient des plumes, celui-ci fut l’un des très rares en France à se maintenir et à s’épanouir dans le désert de l’été. Dans une inspiration visionnaire et un timing idéal, Emmanuel Visentin avait décalé l’événement de juillet à fin août/début septembre. Juste pile pour éviter le premier confinement et ne pas se fracasser sur le brisant de la deuxième vague. Lui qui aime citer Sénèque – « vivre, ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est danser sous la pluie » – a aussi eu le bol de passer entre les gouttes de la météo. Entre le temps de faire et le temps qu’il fait, un tel alignement de planètes ne se reproduira sans doute pas de sitôt. En attendant, les Musicales ont profité du vide du covid pour franchir un cap et s’installer parmi les festivals qui comptent.

Le public au rendez-vous, quoi qu’il en coûte

A propos de compter, il faudra encore casser sa tirelire pour aller voir ses artistes préférés. « On a une petite jauge, aucune subvention, et ce n’est pas plus cher que le carré d’or d’une grande salle » argumente Emmanuel Visentin. Certes. Mais le commerce du showbiz reste quand même dispendieux en cette période de privations.

La Rue Kétanou aux Musicales de Villars. Public debout.
15 000 spectateurs masqués en 2020. Le record pourrait être battu en 2021, si tout va bien/Photo Marc DAZY

D’un autre côté, le public est tellement en manque de spectacle, qu’il n’hésite pas à s’accorder un petit extra sur le peu qui se présente. Pour ça que les Musicales ont battu leur record de fréquentation cette année avec 15 000 spectateurs. Et encore, en limitant la jauge de moitié pour cause de distanciation. En édition « normale » (rêvons un peu), la nouvelle scène, expérimentée avec bonheur en septembre, devrait passer les 20 000 places sans forcer, voire tutoyer les 23 000, chiffres inenvisageables il y a seulement un an.

Les Musicales 2021

12ème édition, du 28 août au 12 septembre au parc des oiseaux de Villars-les-Dombes. Concerts à 20h30, sauf Paul Personne, Louis Bertignac à 19h00.

Patrick Fiori. Samedi 28 août. 50€.

Paul Personne et Louis Bertignac. Dimanche 29 août. Pas de tarif indiqué, pas de places en vente pour l’instant. A suivre.

Miossec. Lundi 30 août. 45€.

Miossec, cabossé céleste, le 30 août/Photo Marc DAZY

Paolo Conte. Jeudi 2 septembre. 100€. Reprogrammé à 50€ de moins que le tarif 2020. Les bons Conte font les bons amis !

The Dire Straits Experience. Dimanche 5 septembre. 80€.

Frédéric François. Lundi 6 septembre. 65€.

Patrick Bruel. Mardi 7 septembre. 80€.

Imany. Jeudi 9 septembre. 50€.

Miossec Musicales du parc des oiseaux
Imany et ses violoncelles sorciers. « Voodoo cello » le 9 septembre/Photo DR

Tryo. Vendredi 10 septembre. 55€.

Kendji Girac. Samedi 11 septembre. 65€.

Réservations, contacts : www.parcdesoiseaux.com. Quatre ou cinq dates restent à caler.

Dark Mazy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page