Easy Rider : bientôt trente ans, pas une ride

Tribute band magnifique, Easy Rider cavale toujours facile sur la route du rock’n’roll pur et dur. Plus de 600 concerts à tombeau ouvert, le prochain ce jeudi 18 novembre au Fût et à Mesure de Péronnas.

Born to be wild ! Trente ans pas loin qu’ils cavalent facile à fond la caisse, dans le sillage pétaradant de Steppenwolf, Hopper, Fonda et Nicholson. En référence au road-movie mythique de la contre-culture, Claude Bloch et quelques amis sûrs ont fondé un tribute band magnifique.

Né pour être sauvage

Easy Rider
Claude Bloch, Patrick Cermal. Une complicité de trente ans/Photo Cécile GERBE-SERVETTAZ

Easy Rider est né pour être sauvage, « une nuit de décembre 93 dans une boîte de Saint-Laurent-sur-Saône » se souvient le chauve (must go on) historique. Après quoi, le gang maconno-bressan a écumé les salles de France et de Navarre – voire le salon de l’agriculture de Paris à l’invitation du Conseil régional (?!!) – avec ses reprises taillées dans la masse, Motörhead, AC/DC, Rose Tattoo, Dr Feelgood, Rory Gallagher et autres tenants du rock’n’roll à poil dur. Autant de covers bastonnées dans l’esprit, avec amour, talent et générosité.

Easy Rider, c’est plus de 600 concerts à tombeau ouvert et au moins un tube inoxydable : Le ban bourguignon, « une rigolade vendue à 25 000 exemplaires et plus de 20 000 vues sur YouTube !» se marre le Claudius

Après une période en stand-by, Easy Rider est toujours « on the road again » et toujours à bloc. Claude tient le micro, accompagné par trois premières gâchettes : THE guitar-hero Patrick Cermal, Denis Catherin à la basse et Lolo Coudurier à la batterie. Style ? « Du rock’n’roll pur et dur ». Ah bon ? Sans rire, on n’aurait pas deviné !

Easy Rider. Jeudi 18 novembre à partir de 19h00, au Fût et à mesure, 39 Route de Saint-André Sur-Vieux-Jonc à Péronnas. https://aufutetamesure.fr/bar/peronnas/

Dark Mazy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page