Catégorie : Concert


Gabriiel sur le parvis de la Tannerie. Premier concert depuis quatre mois/Photo Marc DAZY
Après quatre mois sans, la Tannerie de Bourg proposait un vrai concert ce samedi, avec un vrai bon duo de folk-rock sur scène et un vrai public sur le parvis. Enfin presque. Prélude à la réouverture de la salle ou parenthèse enchantée ? Verdict cette semaine.


/Photo Marc DAZY
A l’occasion de ses cinquante ans, « le plus célèbre des groupes français à être passé inaperçu » propose deux heures de picorage à travers les âges… et les Ange, tant est multiple cette œuvre monumentale. Menés par le séraphique Eric « Chattos » Martelat, les métalleux de Messaline assurent une nouvelle fois la première partie de leurs proches parents. Samedi 7 mars à la Tannerie.


Le sperme de la mandragore et le zizi de Gotainer, les galères de la vie merveilleuse d’artiste et les problèmes d’huissiers, le grand capital qui asservit et la rue qui dit non. Avant le concert d’Eiffel ce vendredi 14 février à la Tannerie de Bourg, entretien cash et clash avec son leader historique.


Hugo TSR le 15 février. L’Evénement rap du trimestre à la Tannerie/Photo DR/Pochette d’album « Tant qu’on est là » d’Hugo TSR
Rappeur conscient au verbe aiguisé et à la diction parfaite, Hugo TSR est un artiste comme le hip-hop français n’en produit plus, ou presque. Il donnera l’une de ses seules deux dates de l’année à la Tannerie de Bourg, ce samedi 15 février. Portrait d’un mec hors normes par Clément Malaoui, jounaliste sportif et fan de rap,


/Photo Marc DAZY
Des auteurs décrivent leur milieu naturel, imaginaire ou fantasmé. Le trio martien du Revermont met leurs textes en musiques et vidéos. Le projet questionne les gens à travers leurs lieux de vie. Mais Là où je vis ?!.. c’est d’abord un vrai bon concert de rock, ce samedi 18 janvier à la Chevalerie de Saint-Amour.


Jeux d’ombres et de lumières pour longer le corps, épouser les méandres du dédale idéal de Bashung/Photo Marc DAZY
La petite entreprise d’Arnaud Colignon ose le vertige des grands espaces ce samedi 11 janvier à Bourg. Un show chic et très rock qui revisite sans imitation ni trahison l’œuvre infinie du poète disparu. Bashung ? Un hymne à la liberté.

Revenir en haut de page