Auteur : Dark Mazy


Les Têtes Raides fêteront trente ans de Ginette le 13 juin au Château de Chazey/Photo DR
Auréolée d’une Victoire de la Musique, la Lyonnaise en fleur partagera le plateau avec Christophe Maé le 27 juin. Autre joli coup, le retour de Têtes Raides le 13 juin au Château de Chazey. Forteresse que le fantôme de Lemmy hantera le lendemain via Phil Campbell, le guitariste de feu Motörhead.


Romain Humeau, entre Eiffel et Ferré/Photo Marc DAZY
C’était au tour d’Eiffel de passer à la Tannerie ce vendredi 14 février. Le groupe de rock français a livré un set sombre et nerveux. Le tout devant un parterre de rockeurs en déambulateurs qui n’ont pas daigné gigoter une cervicale. Le reporter Clément Villaume en est encore tout ahuri.


Le sperme de la mandragore et le zizi de Gotainer, les galères de la vie merveilleuse d’artiste et les problèmes d’huissiers, le grand capital qui asservit et la rue qui dit non. Avant le concert d’Eiffel ce vendredi 14 février à la Tannerie de Bourg, entretien cash et clash avec son leader historique.


Hugo TSR le 15 février. L’Evénement rap du trimestre à la Tannerie/Photo DR/Pochette d’album « Tant qu’on est là » d’Hugo TSR
Rappeur conscient au verbe aiguisé et à la diction parfaite, Hugo TSR est un artiste comme le hip-hop français n’en produit plus, ou presque. Il donnera l’une de ses seules deux dates de l’année à la Tannerie de Bourg, ce samedi 15 février. Portrait d’un mec hors normes par Clément Malaoui, jounaliste sportif et fan de rap,


Les Kitschenettes twistent et jerkent ce samedi à la Tannerie/photo DR
Vous aimez l’intro de Pulp Fiction et les guitares apaches des Shadows ? Les yéyés et le rock garage des 60’s ? Alors, courez crawler à la Wild Surfin’ Party ce samedi 8 février à la Tannerie de Bourg. Et attention aux requins marteaux !


/Photo DR
Ce mardi 28 janvier au Théâtre de Bourg, Zone Libre et Marc Nammour mettent en musiques improvisées les mots du poète antillais. La verticalité, la dignité pour briser les liens qui asservissent. Un humanisme actif, terriblement d’actualité résume le guitariste Serge Teyssot-Gay.

Revenir en haut de page