Catégorie : Entretien


/Photo DR
CharlElie Couture, poète rock, samedi 4 décembre à la Tannerie de Bourg. En conteur intimiste le lendemain à Montalieu-Vercalieu. En duo ou en groupe, « l’archéologue opiniâtre fouille la poussière de ses souvenirs » pour exhumer Trésors cachés et perles rares dans de troublantes chroniques prémonitoires.


/Photo Picturesandmotionstudio

Après six ans de silence, les ex-Fauve reviennent en Magenta. Un virage électro pas simple à négocier pour un groupe de culture rock. Mais ils parlent toujours aussi juste du blizzard de leur époque, et donnent tout ce qu’ils ont en concerts sauvages. Entretien avec l’un des anonymes du collectif, avant le passage à la Tannerie de Bourg, le 11 novembre.


/Photo Marion GUERARD & JOOT PROD
Les Ogres, quatre frères et sœurs en mouvement permanent depuis 27 ans. Jamais deux fois le même concert, des projets en cascades et toujours sur la route. Entretien avec Mathilde Burguière, l’une des deux « ogresses », avant le passage à Belley ce samedi 25 octobre.


/Photo Bruno MIGLIANO
Little Bob, le petit taureau furieux, l’Apache au blouson rouge, le hurleur mythique de la Story. 45 ans de rock’n’roll pur et dur, beaucoup de rides et de bleus à l’âme. Mais toujours ce blues qui le tient debout. Entretien avec un vrai warrior, avant le concert du 2 juillet, en ouverture du festival Swing sous les Étoiles de Miribel.


/Photo MAGALI R
L’humoriste Guillaume Meurice et ses perturbateurs narrent l’histoire de dingue du premier groupe macroniste. Un spectacle où se mêlent théâtre, sketches, concert et persiflage à tous les étages. Emmanuel Macron, Pascal Praud, les bouffons, les rock stars… Entretien sans carabistouille avant les dernières dates de la tournée. 19, 20 juin à la Tannerie de Bourg-en-Bresse.


/Photo Marc DAZY
Ange, « Le plus célèbre des groupes français à être passé inaperçu » fêtait ses cinquante ans d’existence le 7 mars 2020 à la Tannerie de Bourg, dernier concert du monde d’avant le confinement. Le rock british et Johnny, la poésie d’une cuvette de chiottes et la fée qui suçait une glace, le cul, la vie, la mort et Dieu dans tout ça ?  L’Ange en chef Christian Décamps raconte un demi-siècle au-delà du délire.


Le sperme de la mandragore et le zizi de Gotainer, les galères de la vie merveilleuse d’artiste et les problèmes d’huissiers, le grand capital qui asservit et la rue qui dit non. Avant le concert d’Eiffel ce vendredi 14 février à la Tannerie de Bourg, entretien cash et clash avec son leader historique.

Revenir en haut de page